3 raisons de bien pomper l’air

Stress, oppression, boule au ventre, je ne te croirais même pas si tu me dis que tu n’as jamais connu une de ces sensations. Pour certains c’est occasionnel et pour d’autres c’est régulier voire omniprésent. Résultat (ou cause !), la respiration reste superficielle.

On est très (trop) nombreux dans ce cas. On respire essentiellement par le haut du corps (thoracique et claviculaire) alors que l’essentiel de la respiration devrait se passer plus bas, au niveau du ventre ! Mais avant de te donner un petit exercice à ce sujet, j’aimerais t’expliquer pourquoi il est important de bien respirer. Il existe une multitude de raisons mais j’en ai sélectionné 3 principales :

Purifier

La respiration est le moteur de la circulation sanguine. Le sang stagnant est alors recyclé, nourri (approvisionnement en oxygène « air neuf ») et filtré (rejet du dioxyde de carbone « air usé ») dans les poumons. Les nutriments s’assimilent beaucoup plus facilement en présence d’oxygène. Aussi, notre métabolisme (ensemble des réactions chimiques des cellules) est davantage stimulé, comme celui du brûlage des graisses (au hasard !). L’élimination des déchets et toxines sera elle aussi nettement plus efficace.

Raffermir

Relâcher puis contracter l’abdomen provoque un massage des viscères (foie, intestin, estomac principalement) mais aussi des reins, vessie et organes génitaux. Cette compression/décompression tonifie et entretient tous ces organes, pour la plupart vitaux. Ainsi, certains d’entre nous seront moins constipés ou réveilleront une activité sexuelle peut-être un peu endormie. Il est évident que ton ventre sera plus ferme et tonique lui aussi !

Libérer

En respirant superficiellement, on maintient contracté le diaphragme (muscle séparant la cavité thoracique de la cavité abdominale). On garde aussi les émotions bloquées à l’intérieur au lieu de les évacuer. Le plexus solaire, situé entre la pointe du sternum et le nombril est d’ailleurs considéré comme le siège des émotions. Il correspond au troisième chakra, Manipura Chakra en Hatha-yoga. Décongestionner cette partie du corps nous permet de nous libérer émotionnellement !

3 fonctions loin d’être anecdotiques non ?

En pratique, voici un petit exercice pour apprendre à bien respirer. On va se focaliser uniquement sur la première étape de la respiration yogique : la respiration abdominale.

  • Allonge-toi sur le dos : c’est plus facile de se décontracter qu’en position debout
  • Commence par une expiration (vide l’air) lente, profonde et silencieuse uniquement par le nez (la bouche reste fermée en permanence)
  • Vide totalement le ventre avec une petite contraction abdominale
  • Retiens le souffle quelques secondes
  • Relâche le ventre et inspire de la même manière : lente, profonde, silencieuse et par le nez. La sangle abdominale se remplit d’air naturellement, comme un ballon. Attention les épaules ne doivent pas se crisper, ni s’élever ni même s’affaisser.
  • Recommence 5 , 10 ou 20 fois !

Pratique cet exercice quelques minutes chaque jour. Idéalement au réveil et au coucher dans ton lit, tu peux aussi la pratiquer en journée. Cette façon de respirer deviendra petit à petit une habitude.

Pour aller plus loin : L’art de la respiration : Apprendre à bien respirer de Swami Saradananda

Tu (ré)apprendre à bien respirer avec le Yoga Slow à Lorient ? Écris ou appelle moi au 06.32.12.19.19

A bientôt pour le prochain conseil respectueux de La planète et ma pomme <3

Mes sincères salutations au soleil !

Always with smile, Nina.

Un commentaire

Les commentaires sont clos.